Accueil > Nos programmes > Le bien vieillir : Oxygénération

Le bien vieillir : Oxygénération

leo-sport-occitanie-oxygeneration-introLes stages Oxy’génération s’inscrivent dans le cadre du programme régional «deuxième souffle» porté par l’Union nationale sportive Léo Lagrange (UNSLL). Ce dispositif vise à mettre en place des activités physiques adaptées aux seniors de plus de 57 ans, prioritairement les personnes seules, vieillissantes et en voie d’isolement, éloignées de la pratique d’activités physiques régulières et ce, quelles que soient les raisons de cet éloignement (physiques, sociales, financières). Ces stages s’adressent en priorité à nos publics «deuxième souffle» bénéficiant d’une licence sportive Léo Lagrange. Il peut également s’ouvrir à l’extérieur dans le cadre de partenariats locaux spécifiques. La condition physique des personnes ne constitue en aucun cas un critère de participation à ce type de stage.

Oxy’génération ce sont 5 jours de stage vacance d’activités physiques adaptées, de visites culturelles, et de conférences santé et bien-être qui ont souvent lieu dans des villages vacances Léo Lagrange dans un cadre exceptionnel. Ils regroupent un nombre limité de participants afin de garantir, de la part des intervenants, un accueil, une sécurité et une attention optimales.

Nos séjours Oxygénération s’inscrivent parfaitement dans notre logique du programme «deuxième souffle» ; «resocialiser» des personnes fragilisées et améliorer leur santé et leurs condition physique. En effet, le programme des séjours Oxy’génération est une alternance permanente entre des moments d’activités physiques adaptées et sécurisées (taïchi, randonnée, gymnastique douce…), des moments de repos et récupération, des moments de partages et échanges (repas, goûter, séminaires…), des activités culturelles (visites culturelle, projections de documentaires…) et des activités stimulantes (jeux de société, conférences santé…). Ceci permet aux participants de découvrir et/ou repousser leurs limites physiques et psychologiques, par conséquent, installer dans leur quotidien post-stage des habitudes de vie «saine» et donc favoriser le bien-vieillir et améliorer leurs états de santé à long terme.